DEEE D3E recycler les dechets electroniques avec domi valorisation


DOMI VALORISATION récupère et recycle les DEEE : déchets d'équipements électriques et électroniques

L

Déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE ou D3E)

DÉFINITION ?

Il s'agit des appareils ménagers (pile, ampoule, téléphone, sèche-cheveux, aspirateur, lave-linge), du matériel informatique (ordinateur, imprimante, cartouche) et des outils (perceuse, tondeuse). Les DEEE des ménages font l'objet d'une collecte spécifique. Il y a aussi les équipements de loisirs (chaîne hi-fi, télévision, jouet télécommandé, console) et de sécurité (détecteur de fumée, extincteur), ainsi que les panneaux photovoltaïques ».
Pour plus de détails : https://urlz.fr/iEa6

Les « déchets » électroniques ne cessent de croître dans les sociétés dites développées, où l’électricité est omniprésente dans les appareils les plus courants. A commencer par les smartphones, dont 13 millions d’exemplaires traînent dans les tiroirs en attente de recyclage ! Le nombre des appareils consommant de l’électricité explose ! Et les appareils en fin de vie aussi...

Toutes les raisons convergent aujourd’hui pour recycler à tous les niveaux :

1. Aux niveaux des États, l’approvisionnement en métaux dont la rareté pose des problèmes d’indépendance énergétique (recycler assure une petite partie de cette indépendance).

2. Les fabricants, pour une large part responsables de l’« obsolescence programmée » (mise à minimum de la durée de vie d'un appareil, dès sa conception, pour réduire les coûts de fabrication et contraindre au rachat) sont favorables au recyclage. D’autant plus favorables au recyclage qu’ils ne voient pas d’un très bon œil la réparation des appareils électriques. C’est autant de ventes en moins !

3. Les citoyens, mis à contribution dès l’achat par le paiement d’une éco-taxe ou éco-contribution, doivent aussi apprendre à ne pas jeter n’importe où (décharge!) en apprenant la démarche du recyclage, que ce soit en magasin, en déchetterie. Et mieux encore, en étant payé pour recycler comme chez DOMI VALORISATION.

La dimension écologique vient du fait que la décomposition des DEEE entraîne la pollution des lacs, rivières, de l’environnement et de la faune et la flore qui s’y trouvent.

A ces enjeux politico-économiques s’ajoute une dimension morale :

- Recycler, c’est refuser d’alimenter les filières clandestines de retraitement des déchets par des enfants et des ados sans protection dans les pays sous-développés au Pakistan, en Inde ou au Nigéria.
- Recycler, c’est aussi refuser les Etats des pays développés, moyennant rétribution, exportent leurs déchets dans ces mêmes pays pauvres, rejoignant finalement sur place les filières sauvages de recyclage.

DOMI VALORISATION, entreprise familiale, est née de chacun de ces constats et participe à l’effort collectif pour y remédier. C’est notre choix de vie que notre métier aille de pair avec nos idées :

« Recycler, c’est notre métier » !


Jean-Louis & Dominique PANAYE

Jours & heures d'ouverture
Lundi à vendredi de 08h30 a 19h00 NON STOP
samedi de 8h30 a 15h00
Tél. clic : 06.26.57.62.23 et 06.16.79.18.39



DEEE : DES CHIFFRES IMPRESSIONNANTS !


Par Dirk Basyn
pour Channelnews.fr

Recyclage achat vente metaux var rocbaron brignoles toulon

En 2019, 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques, soit 7,3 kilos de déchets par personne, ont été générés dans le monde indique l’UIT (Union internationale des télécommunications) dans un communiqué. Ces chiffres, tirés du rapport Global E-waste Monitor 2020 de l’ONU, représentent une croissance de 21% en seulement 5 ans.

Les auteurs du document estiment que ces déchets – les produits jetés avec une batterie ou une prise – atteindront 74 millions de tonnes d’ici 2030, soit quasiment deux fois plus qu’en 2005. Cela fait des déchets électroniques le flux de déchets ménagers qui croît le plus rapidement au monde, alimenté principalement par des taux de consommation de plus en plus élevés d’équipements électriques et électroniques, par des cycles de vie courts et par peu de réparations. A titre d’exemple, à peine 17,4% des déchets électroniques produits l’an dernier ont été collectés et recyclés. Un beau gâchis si l’on considère que l’or, l’argent, le cuivre, le platine et d’autres matières récupérables dont la valeur est estimée à 57 milliards de dollars – une somme supérieure au PIB de bien des pays – ont été généralement déversés ou incinérés plutôt que collectés pour être traités et réutilisés.

Avec 24,9 millions de tonnes, l’Asie est le plus grand producteur de déchets électroniques devant les Amériques (13,1 millions de tonnes) et l’Europe (12 millions de tonnes), l’Afrique et l’Océanie générant respectivement 2,9 millions de tonnes et 0,7 million de tonnes. Par habitant on arrive à un tout autre classement puisque c’est l’Europe qui détient la palme du plus grand générateur de déchets avec 16,2 kilos par habitant, suivie de peu par l’Océanie (16,1 kilos). On trouve ensuite les Amériques (13,3 kilos), puis loin derrière, l’Asie et l’Afrique avec respectivement 5,6 et 2,5 kilos par habitant.

Spécialiste rachat dechets metaux DEEE dans le var

RECYCLAGE DE MÉTAUX DANS LE VAR
SIRET 852 764 976 00027

Tél. clic : 06.26.57.62.23 et 06.16.79.18.39

Chemin du Pesquier - 83136 LA ROQUEBRUSSANNE

© Copyright 2022 DOMI VALORISATION. Tous droits réservés - Photos D.R.